10/06/2013 : Mieux comprendre la location : vos droits et obligations en tant que locataire

Mieux comprendre la location : vos droits et obligations en tant que locataire

Vous allez louer un appartement ou une maison, mais vous ne savez pas par où commencer ? Keldevis vous dit expose les différentes étapes à suivre depuis le choix du logement jusqu’à la location.

Location : les différentes étapes à suivre 

Visiter votre futur logement : lors de la visite du potentiel logement, pensez à être méticuleux. Préparez un petit questionnaire à poser au propriétaire. Pensez à tester chaque détail de la plomberie aux interrupteurs en passant par l’ascenseur s’il y en a. Examinez bien l’environnement ou la région où se situe la maison ou l’appartement pour détecter la pollution la nuisance sonore…

 Préparer votre dossier de location : Une fois votre choix du bien immobilier effectué, la première chose à faire est de préparer votre dossier de location, qui sera par la suite déposé auprès du propriétaire. Ce dossier doit impérativement contenir les pièces suivantes : Une carte d’identité ou un passeport valable, les 3 derniers bulletins de salaire, les 3 dernières quittances du précédent logement, une copie du contrat de travail (ou attestation de l’employeur) et un relevé de votre identité bancaire.  Cependant, il existe certains documents qui ne doivent pas être inclus dans le dossier, comme une copie de votre casier judiciaire, ou une attestation d’absence de crédit en cours.

Signature du bail de location : ce contrat régit les relations entre le bailleur et le locataire pendant toute la durée de la location. Dans le cas d’un logement meublé, le bail peut être conclu sur une durée de 3 ou de 6 ans. Si le logement n’est pas meublé, sa durée est de 9 mois à un an pour les étudiants. Ce contrat est en général rédigé par le propriétaire et approuvé par le locataire.

Cautionnement et charges : le contrat doit obligatoirement mentionner le montant du cautionnement, ou la charge à régler par le locataire en cas de défaillance. Cette charge est de trois types : caution simple, caution solidaire et caution et caution multiple.