12/06/2013 : L’indemnité journalière qu’est ce que c’est ?

L’indemnité journalière qu’est ce que c’est ?

Quand un salarié est dans l’incapacité d’aller travailler et que son médecin traitant lui a prescrit un arrêt maladie, la sécurité sociale et certaines mutuelles se chargent de lui verser une somme d’argent. Cette somme est susceptible de compenser la perte du revenu due à l’absence du salarié. En effet, il s’agit d’une somme d’argent journalière qui pallie en partie à la perte du salaire. Pour pouvoir en bénéficier, il faut avoir assez cotisé et ce pendant un certain bout de temps.

L’indemnité journalière : qui peut en profiter et à quelles conditions ?

Tout salarié peut bénéficier de l’indemnité journalière à condition d’être en arrêt maladie et d’avoir cotisé suffisamment longtemps. Ce temps de cotisation varie selon la durée de l’arrêt maladie :

Pour un arrêt maladie inférieur à 6 mois il faut remplir l’une des deux conditions suivantes:

-  Avoir travaillé 200 heures au minimum dans les 3 mois précédant l’arrêt.

-   Avoir cotisé au moins 1 015 fois le SMIC horaire pendant 6 mois avant votre arrêt (l’équivalent de 9 000€).

Pour un arrêt maladie supérieur à 6 mois, dit arrêt de longue durée, le salarié doit répondre à l’une des conditions suivantes :

-  Avoir travaillé 800 heures pendant les 12 mois précédant son arrêt maladie.

-  Avoir cotisé pour 2030 fois le SMIC pendant les 12 mois précédant l’arrêt maladie.

-  Il doit être un assuré affilé à la caisse nationale sociale depuis une période de 12 mois.

Indemnité journalière : le rôle de la mutuelle santé ?

Les mutuelles santé peuvent compléter les indemnités journalières. Elles proposent des garanties supplémentaires. Les conditions de versement varient d’un organisme complémentaire à l’autre. En général, la complémentaire santé agit de deux façons :

-  De façon à vous indemniser : les versements de la mutuelle santé restent inférieurs au salaire.

-  De façon forfaitaire : les compléments qui sont versés ne prennent pas en considération le revenu du salarié. Le contrat met à votre disposition une somme d’argent forfaitaire prédéfinie qui dépendra des cotisations mensuelles.